RSS
RSS


Forum RPG inspiré de la série Chamed, mettant en scène la nouvelle génération de sorciers et de sorcières dans un futur plus proche que nous le croyons...
 

Partagez | 
 

 J'ose l'interdit pour exister - Feat Kathlyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Desmond A. Hartley• ¤ ☼ ¤ •avatar
Membres débutant
Âge : 30 ans
Race : Génie
Emploi/Étude : Barman
$$$ : 696
Date d'inscription : 08/06/2018
Sortilèges : 86
Age : 27
Date de naissance : 30/03/1991

Mon grimoire
Mes formules:
Mes potions:
Mes objets:

MessageSujet: J'ose l'interdit pour exister - Feat Kathlyn   Sam 9 Juin - 15:12


J'ose l'interdit pour exister
Desmond A. Hartley & Katlyn H. H-Mitchell

15 Juin 2029 - 16 heures

Je  viens de me réveiller, j'avais bosser jusqu'à tard dans la nuit et il faut avouer que ma journée de repos me fait du bien. En plus il fait beau aujourd'hui, ça fait seulement quelques jours que je suis de retour en ville et je n'ai pas arrêter de me justifier auprès de mes amis, de ma famille ou de la police pour pouvoir justifier ma disparition. Je file sous la douche pour pouvoir me réveiller comme il faut et dans un geste limite obligatoire, je me sens obliger de prendre la lampe avec moi et de la poser dans la salle de bain. Je ne sais pas pourquoi je me sens obligé de la prendre avec moi, c'est comme si c'étais rassurant. Du moins c'est ce que je ressens au fond de moi, mais dans tout les cas, je me dis que je dois découvrir ce que je dois faire mais dans tout les cas pour le moment je dois découvrir ce qui m'arrive. Même si j'ai une vague idée, je ne sais pas exactement ce que je suis maintenant. Je finis par sortir de la douche après un bon quart d'heure à me perdre dans mes pensés à me demander comment je pourrais comprendre ce qui m'arrive que tout que pour le moment j'ai l'impression d'être dans un brouillard que je ne peux pas expliquer. Allant me préparer dans ma chambre j'enfile des vêtements simples et décontracté question que je n'ai pas trop chaud, je pense sortir question de pouvoir profiter du restant de la journée. Alors que je prends mon paquet de cigarette, mon téléphone ainsi que mon porte feuille, je me dirige vers la porte où je prends mon casque de moto en me disant que je pourrais profiter de la journée pour aller au Golden Gate Park.

Alors que je monte sur ma moto, je me met en direction du parc sans me presser, la chaleur de cette journée est quelque chose de vraiment agréable. Je ne cesser de profiter dès que je peux je me dis que j'ai de la chance de ne pas être coincer dans cette lampe indéfiniment parce que je ne sais pas ce que je dois en penser. Mais c'est pour ça que je profite de chaque journée comme si c'étais la dernière, je ne sais pas ce qui m'arrive j'ai l'impression d'être un mec condamné à mourir. Sans que je m'en rende compte, je finis par m’apercevoir à un feu rouge, que je porte un sac à dos et en passant une de mes mains dessus. Je sens la lampe magique dans le sac, pourtant je ne me souviens pas l'avoir prise. Je suis entrains de perdre la tête ? Je suis peut-être fou ? J'ai pas à réfléchir à ça tout de suite, je le ferais quand je serais poser, j'ai pas besoin de plus psychoter sur ça surtout en conduisant. Je ne dois pas me déconcentrer sur la route et j'aime vraiment pas ça ! Alors que je continue de prendre la route je finis par me garer aux abords du parc, finissant par mettre mon antivol et je traverse une ruelle alors que je m'allume une cigarette. C'est à ce moment que je vois quelque chose de vraiment improbable, un homme apparaît face à moi dans des flammes, arbalète à la main et me dit avec un sourire machiavélique.

Alors comme ça c'est toi qui possède la lampe maintenant ?! Intéressant, alors la vieille May est morte n'est-ce pas ?

Cigarette sur le bord des lèvres, j'essaie de rationalisé ce que je vois à ce moment et je me demande bien qui peut être cette personne et surtout. Putain, comment elle a fait pour apparaître comme ça devant moi ?! Ma main vient instinctivement se poser sur la lampe à travers le sac alors que je commence à doucement de reculer je finis par répondre.

Vous êtes quoi putain ?! Et vous faites erreur ! Je ne connais même pas de May...

Sans attendre mon reste, je finis par courir pour m'éloigner le plus possible de cette personne qui me fait froid dans le dos. Mais le plus surprenant c'est que c'est comme si mon cœur me disait même avant qu'il ne prenne la parole, m'ordonne de partir et de fuir loin de cette personne. Comme si ma nouvelle nature sentait qu'il y avait un danger pour moi. Un danger que je n'ai jamais connus auparavant, je cours comme jamais je n'ai courus dans ma vie alors que je suis poursuivis par cet homme. Il faut que je trouve une solution, un lieu pleins de monde, il faut des témoins que je ne sois pas seul. Je continue de courir sans me retourner et je décide de me diriger vers le parc. La peur au ventre me fait oublier essoufflement que je commence à ressentir sous l'effort que je fournis. Il faut que j'atteigne cet endroit au plus vite, dans le pire des cas, la personne se résignera à me laisser tranquille. Dans le pire des cas c'est un psychopathe qui n'hésitera pas à me tuer, même si je n'arrive pas à m'expliquer ce qui se passe je garde mon objectif en tête. Le parc, c'est mon seul moyens de m'en sortir. Après une bonne dizaine de minute à courir comme jamais je ne l'ai fais dans ma vie, je me retrouve dans le parc. Totalement essouffler, je jette un coup d’œil derrière moi et l'homme est toujours là. Mais qu'est-ce que j'ai fais pour mériter ça ? Alors que je cherche une idée, je finis par chercher du regard quelqu'un qui pourrait m'aider. Je finis par me diriger vers une jeune femme et en venant lui saisir doucement le bras, je viens lui dire paniquer, mon regard remplit de terreur.

Aidez moi, je vous en supplie, il y a cet homme qui veut me tuer ! Par pitié aider moi !

En lui demandant mon aide, je pointe l'homme du doigt qui s'avance vers moi sans me lâcher du regard, toujours ce sourire à glacer le sang sur son visage alors que je ne sais pas quoi faire. Je suis a bout de souffle et je passe a nouveau une main sur mon sac pour toucher ma lampe. Je ne pourrais pas le distancer encore longtemps si je reprends ma course, c'est quelque chose que je peux deviner. Il y a bien longtemps que je n'ai pas fais de sport et je commence à être un peu rouiller.

code (c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmed-legacies.forumactif.com/t132-desmond-asmodey-hartley#390 http://charmed-legacies.forumactif.com/t135-liens-de-desmond-a-hartley#423 http://charmed-legacies.forumactif.com/t134-repertoire-des-rp-de-desmond#419 http://charmed-legacies.forumactif.com/t133-evolution-de-desmond-a-hartley#418
Katlyn H. H-Mitchell• ¤ ☼ ¤ •avatar
Administrateur
Âge : 22 ans
Race : Sorcière
Emploi/Étude : Etudes d'art + serveuse au P3
$$$ : 615
Date d'inscription : 31/05/2018
Sortilèges : 119

Mon grimoire
Mes formules:
Mes potions:
Mes objets:

MessageSujet: Re: J'ose l'interdit pour exister - Feat Kathlyn   Ven 22 Juin - 15:04



« J'ose l'interdit pour exister »
15/06/2029 16h
La vie continue son cours et petit à petit, je retrouve un certain plaisir à m’exercer sur mes pouvoirs. Seulement voilà, mes cauchemars sont de plus envahissants. Chaque nuit, j’enterre une personne différente, autant dire que je ne suis pas dans le meilleur des états. Depuis le retour de la magie, je ne peux m’empêcher de repenser à cette journée où elle a disparu, cette journée où, à jamais, ma vie a été chamboulée. Alors même que j’étais de celles qui aimaient les relations conflictuelles avec mes parents, j’avais vu ces derniers périr, de la main d’un démon. Et avec eux une grande partie de ma famille. Alors, bien évidemment, je ne pouvais m’empêcher les souvenirs de revenir et d’imaginer les horreurs que pouvait encore subir notre famille.
Ce matin-là, je m’étais réveillée, comme souvent le matin, dans les bras d’un inconnu. Son nom ? Son adresse ? Aucune idée. Toujours était-il que je m’étais rapidement habillée et que j’étais sortie prendre l’air, faisant du lèche-vitrine, avant de me décider à rentrer à l’appartement où ma soeur ne se trouvait pas. Un énième mot, m’indiquant qu’elle pensait à moi même si je n’étais pas rentrée de la nuit. J’aurais pu culpabiliser mais voilà, ce n’était pas dans mes habitudes, et personne ne s’en étonnait. Cela faisait bien longtemps que j’étais devenue Katy l’irresponsable.

La fin de matinée s’était donc déroulée tranquillement, installée devant la télé, un pot de glace à la main, le pc portable sur les genoux, cherchant tranquillement quelques castings sympathiques dans le coin. Lorsque je relevais le nez, il était déjà quatorze heures et la fin commençait à se faire sentir. Je fouillais dans les placards, mais, ne trouvant rien qui m’intéressait, je me décidais à sortir pour aller manger tranquillement près du golden gate park un bon truc frais. Juin était une période plutôt chaude en Californie, il ne faut pas l’oublier.
Je me rendais compte chaque jour que ma paranoïa me jouait des tours. Je commençais de plus en plus à me méfier, et même si le soir, cela ne m’empêchait pas de m’amuser avec n’importe qui une fois quelques verres de vodkas enfilés, la journée, c’était une tout autre chose. Je me disais que, de nouveau, n’importe qui pouvait être un être maléfique cherchant à nous tuer, les descendants du pouvoir des trois.
C’est donc dans cette ambiance que je déjeunais, puis, sans que je ne sache réellement pourquoi, je ressentis le besoin d’aller vers le Golden Gate Park. Je me sentais poussée vers cet endroit, comme si la magie m’appelait. J’avais envie de faire demi-tour, de ne pas l’écouter, mais c’est lorsque je te vis courir vers moi que je compris. Tu m’attrapas alors le bras, et, voyant cette panique dans tes yeux, je tournais mon regard vers la personne que tu désignais. Même si je n’en avais pas vu depuis un moment, je ne peux que reconnaître cette démarche, ce regard.

”Suivez-moi !”

Je t’attrape la main et je t’entraîne rapidement dans des allées du Golden Gate Park. Les gens nous regardent étrangement mais si je veux t’aider, nous ne pouvons pas faire ça devant tout le monde.

”Que savez-vous de cette … personne ?”


Te demandai-je alors que nous rentrons dans une sorte de bosquets très touffus, totalement déserts.


(c) Miss Pie





Amusement et débauche


Jumelle de Tamora  
 Serveuse au P3
 Etudiante en arts dramatiques


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desmond A. Hartley• ¤ ☼ ¤ •avatar
Membres débutant
Âge : 30 ans
Race : Génie
Emploi/Étude : Barman
$$$ : 696
Date d'inscription : 08/06/2018
Sortilèges : 86
Age : 27
Date de naissance : 30/03/1991

Mon grimoire
Mes formules:
Mes potions:
Mes objets:

MessageSujet: Re: J'ose l'interdit pour exister - Feat Kathlyn   Mer 27 Juin - 12:21


J'ose l'interdit pour exister
Desmond A. Hartley & Katlyn H. H-Mitchell

15 Juin 2029 - 16 heures

Je dois avouer que j'étais totalement paniquer, je ne savais pas comment réagir. Putain c'est quoi ce mec et d'où il sort. Mais pour être franc je n'ai pas la moindre idée de ce qui se passe et j'avais qu'une envie c'étais de pouvoir me planquer dans un petit trou de souris et de disparaitre pour que personne ne puisse venir me chercher des ennuis. Le souffle court, transpirant, je m'avance vers cette jeune femme, je ne sais pas ce qu'elle pouvait faire pour moi. Je ne sais pas qui pouvait m'aider dans cette situation totalement folle. Depuis quand les gens débarque dans des flammes avec une putain d'arbalète, je me sens comme dans le film Terminator. Alors que je regarde droit dans les yeux, toujours cette peur au ventre, je me dis que je n'ai riens a perdre à demander de l'aide. Moi cet homme imposant avec un physique de malfrat qui trembler comme une feuille devant cette femme frêle et qui était totalement l'opposée de ma carrure. Mais ce n'est pas avec seulement le physique que l'on peut être aider, elle connaitrait peut-être un endroit où je peux me dissimuler question que je n'ai pas à faire face à cet homme. Alors qu'elle me dit de la suivre, elle saisit la main avant que nous partions dans les allées du parc. Les gens devaient sûrement nous prendre pour des fous à courir comme ça, mais je m'en foutais totalement pour être franc et alors que nous nous cachons dans un bosquet, je finis par lui répondre toujours d'une voix fébrile.

Cette personne est arriver comme dans des flammes, comme si Lucifer lui même venait me chercher avec sa putain d'arbalète dans les mains. Vous allez peut-être me prendre pour un fou si je vous parles de moi... Mais...

J'hésite pendant un petit moment, comment cette histoire n'était déjà pas assez folle. Je finis par prendre une grande et profonde inspiration avant de reprendre tout en regardant autour de moi. La peur guidant mon coeur et mon esprit, je parle a voix basse.

Il y a deux ans, je suis entré dans une petite boutique de San Francisco... Et en parlant des trois voeux que je pouvais faire avec une vieille femme... J'ai finis dans une lampe magique et j'en suis maintenant le génie.

Je me craque la nuque, totalement fébrile, je ne sais pas si elle va me croire ou non et dans tout les cas je voulais faire tout mon possible pour pouvoir lui prouver que je dis la vériter. Parce qu'elle est la seule pour le moment qui peut m'aider et je dois avouer que je ne me sens pas trop chaud de finir entre les mains de ce mec.


code (c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmed-legacies.forumactif.com/t132-desmond-asmodey-hartley#390 http://charmed-legacies.forumactif.com/t135-liens-de-desmond-a-hartley#423 http://charmed-legacies.forumactif.com/t134-repertoire-des-rp-de-desmond#419 http://charmed-legacies.forumactif.com/t133-evolution-de-desmond-a-hartley#418
Contenu sponsorisé• ¤ ☼ ¤ •

MessageSujet: Re: J'ose l'interdit pour exister - Feat Kathlyn   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'ose l'interdit pour exister - Feat Kathlyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Briller avec autant d'éclat que les étoiles pour exister [Octavus&Hermione]
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges...
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed Legacies :: San Francisco :: Northtown :: Golden Gate Park-